Québec...


[ HAUT ]
[ HAUT ]
[ HAUT ]

Concours de musique du Canada / Retour vers l'accueil
Pour nous joindre

[ Mot du président ]    [ Mot du parrain ]

Gilles Michaud, président
Notes biographiques de Gilles Michaud,
président de la section Québec

Biographie de Gilles Michaud

Gilles Michaud est diplômé de l’Université Laval en chimie. Pendant 3 ans, chimiste dans le privé, il est membre actif du comité « enseignement » de l’Ordre des chimistes du Québec (OCQ). Il a œuvré ensuite pendant près de 33 ans en éducation à titre d’enseignant, de conseiller pédagogique et de consultant occasionnel pour le Ministère de l’Éducation du Québec. Mélomane, ayant toujours voulu travailler avec et pour les jeunes, Monsieur Michaud s’est engagé dans le Concours de musique du Canada (CMC) en 2003; il en est le secrétaire au niveau provincial (CMQ). Après avoir occupé les postes de trésorier et de vice-président pendant plusieurs années, Gilles Michaud est maintenant président de la section de Québec depuis septembre 2016 et éprouve toujours « le goût d’écouter la plus belle musique au monde, la musique classique ».


Message du président

À la suite du décès de madame Raymonde Boutet, membre du conseil d’administration et présidente depuis plus de 20 ans, nous perdons une GRANDE AMIE des jeunes musiciens et musiciennes de la région. Par sa longue expérience de la musique, elle était un apport important à la Section de Québec. La 60e Édition du Concours de musique du Canada - Canimex débute donc avec des changements à quelques postes au sein du conseil d’administration et l’ajout de deux nouveaux membres. Nous avons encore cette année le plaisir d’avoir monsieur Louis Dallaire, directeur du Conservatoire de musique de Québec, à titre de parrain d’honneur et nous le remercions pour sa grande collaboration en nous permettant d’utiliser les locaux du Conservatoire. Les changements effectués l’an dernier au niveau des coûts d’inscription et des différentes étapes du CMC, ont malheureusement eu un effet négatif sur nos inscriptions (22 inscriptions au lieu des 40 à 45 habituelles). L’aide financière que nous avons alors apportée aux jeunes qui se sont inscrits et le fait que la grande Finale nationale se tiendra à Montréal cette année auront, nous l’espérons, un effet d’entraînement pour augmenter le nombre de participantes et participants en 2018. La campagne de financement sera lancée en janvier 2018 et nous comptons sur l’appui essentiel de la Ville de Québec, de la Capitale nationale et son Ministre ainsi que des autres ministres, députés et maires de la grande région de Québec. Nous tiendrons encore cette année un déjeuner concert bénéfice au printemps 2018 et nous espérons vous y accueillir toujours en plus grand nombre. Les argents recueillis servent à aider les jeunes à toutes les étapes de leur participation au concours et sont un encouragement à viser l’excellence. Je ne peux terminer ce message sans remercier les parents, les professeurs, notre fidèle public et les bénévoles qui rendent la Section de Québec vivante pour aider les jeunes. Un MERCI particulier à nos partenaires, donateurs et donatrices. Un MERCI spécial au personnel du bureau national. Grâce à notre implication, nous assurerons l’avenir de la musique classique de notre région en appuyant nos jeunes talents. Gilles Michaud, Président, Section Québec



Notes biographiques de Louis Dallaire,
directeur général du Conservatoire de Québec.

Originaire de Chicoutimi, Louis Dallaire y étudie le violoncelle au Conservatoire de musique. Il poursuit ses études à l’université McGill en obtenant un Bacc. en interprétation et complète sa formation au Conservatoire de musique de Montréal où il obtient son diplôme d’études supérieures avec le regretté Walter Joachim. Il a été directeur général au Concours de musique du Canada de 1995 à 2009. Familier de la pédagogie musicale, il a enseigné entre autres au Cégep de Drummondville et au Conservatoire de musique de Val-d’Or. Membre de plusieurs ensembles de la région de Montréal, de l’Orchestre de Trois-Rivières, de Drummondville, il a reçu une formation orchestrale avec l’Orchestre des jeunes du Québec dont il est devenu le gérant à la fin de son séjour. En 2009, il devient directeur au Conservatoire de musique de Trois-Rivières. En 2010, il est nommé au Conservatoire de musique de Québec.

Message du parrain d'honneur

C’est avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme que j’ai accepté à nouveau l’invitation de la Section Québec du Concours de musique du Canada pour être leur parrain pour l’année 2017.

J’ai un attachement tout particulier au Concours de musique du Canada, ayant été actif dans cette magnifique organisation de 1991 à 2009. Que ce soit par les nombreuses amitiés que j’y ai développées avec les membres des différentes sections du Canada ou les rencontres avec les participants et leurs familles, j’ai toujours eu un grand plaisir à vivre l’expérience du Concours de musique du Canada. Je crois profondément que le CMC est incontournable, qu’il est un passage obligé et qu’il vient parfaitement en complémentarité avec les études des jeunes dans leurs écoles de musique. J’ai eu le grand privilège de voir grandir de jeunes musiciennes et musiciens de partout au Canada et d’assister à leur épanouissement. Mes fonctions à titre de directeur du Conservatoire de musique de Québec me permettent de voir et de comprendre l’impact positif d’une participation de nos élèves à un tel concours et ce tout au long de l’année. Je les encourage vivement à y participer.

Je voudrais souligner l’excellent et combien important travail des membres du comité de la section de Québec auprès de nos jeunes musiciens et musiciennes. C’est grâce à ces amoureux de la musique et de la jeunesse que la tenue du Concours est possible année après année et ce depuis près de 58 ans. Ils ont la conviction profonde que ces jeunes ont le désir d’apprendre plus, de se surpasser et qu’ils ont l’ouverture d’esprit pour accueillir les commentaires qu’ils recevront des juges à chacune des épreuves. Ces passionnés de la musique contribuent ainsi à l’épanouissement des artistes que nous pourrons entendre sur les scènes de demain. L’année 2017 marque un changement important au niveau du fonctionnement du concours, mais cela n’altère en rien la mission du CMC et son impact sur les jeunes musiciens et musiciennes qui y participent.

À votre façon, je vous invite à vous joindre à eux afin de permettre à la Section Québec d’atteindre ses objectifs et, du même souffle, d’assurer la pérennité du Concours de musique du Canada.

Louis Dallaire, Directeur du Conservatoire de musique de Québec.