Québec...


[ HAUT ]
[ HAUT ]
[ HAUT ]

Concours de musique du Canada / Retour vers l'accueil
Pour nous joindre

[ Mot de la présidente ]    [ Mot du parrain ]

Raymonde Boutet, présidente
Notes biographiques de Raymonde Boutet,
présidente de la section Québec

Biographie de Raymonde Boutet Diplômée de l’École de Musique de l’Université Laval, Raymonde Boutet a consacré 35 années de sa carrière d’enseignante à l’avancement de la musique à l’école publique. Elle s’est impliquée dans différents comités artistiques de la région et a collaboré à l’instauration de l’option « piano collectif » au niveau des écoles secondaires de la Commission scolaire régionale Chauveau. Ayant elle-même participé au Festival de Musique du Québec comme pianiste, elle est très sensibilisée aux besoins des jeunes musiciennes et musiciens. En 2013, Madame Boutet a été finaliste pour le prix « Reconnaissance de Cœur et d’Avenir » de la Fondation communautaire du grand Québec métropolitain.


Message de la présidente

Au moment où j’écris ce message, 2017 est à nos portes. Les membres du conseil d’administration de notre Section sont déjà au poste pour la 59e Édition depuis le 13 septembre, date de la 1ière réunion. Cette année, la maladie m’empêchant d’être très active dans l’équipe, c’est Monsieur Gilles Michaud qui assurera l’intérim. Je l’en remercie beaucoup. Malgré cet imprévu, nous entreprenons la prochaine saison musicale avec beaucoup d’enthousiasme.

En 2017, la Section Québec peut compter pour la 6ième année, sur la collaboration de Monsieur Louis Dallaire, directeur du Conservatoire de Musique de Québec à titre de parrain d’honneur. Dès janvier, nous mettrons en marche notre campagne de financement annuelle. Nous espérons recevoir à nouveau l’appui essentiel de la Ville de Québec, de la Capitale Nationale et sa ministre ainsi que celui des autres ministres, députés et maires ayant un ou plusieurs participants dans leur circonscription ou ville.

Cette année, le Concours de musique du Canada fait peau neuve. En effet, au lieu d’avoir une épreuve régionale devant 2 juges et une épreuve provinciale devant 3 juges, une grande Audition nationale devant 5 juges sera mise en place. Pour notre région, cette Audition se tiendra à Québec et les jeunes devront y obtenir une note de 87% pour pouvoir poursuivre à la Finale nationale.

Notre principale activité bénéfice est déjà prévue pour le dimanche 2 avril 2017. Autre changement, le Souper Concert traditionnel sera remplacé par un « Brunch » servi dans la salle de bal de l’Hôtel Le Clarion au coût de 50$ par personne avec concert offert par 4 de nos finalistes nationaux. Nous espérons vous y rencontrer en grand nombre. Comme toujours, les recettes permettront à la Section Québec d’offrir un appui financier à tous nos participants et participantes..

Pour terminer ce message, je tiens à exprimer ma reconnaissance à tous les parents, les professeurs, à notre fidèle public et aux dévoués bénévoles qui cheminent avec moi. Un Merci particulier à nos partenaires, donateurs et donatrices. Un Merci spécial à l’Université Laval, au Conservatoire de Musique de Québec, au personnel des bureaux provincial et national et à nos dynamiques présidentes provinciale Madame Carmen Picard et nationale Madame Yolande Cardinal.

Les jeunes talents musicaux classiques de notre région constituent l’Avenir de notre Culture!

Continuons de les appuyer!

Raymonde Boutet, présidente



Notes biographiques de Louis Dallaire,
directeur général du Conservatoire de Québec.

Originaire de Chicoutimi, Louis Dallaire y étudie le violoncelle au Conservatoire de musique. Il poursuit ses études à l’université McGill en obtenant un Bacc. en interprétation et complète sa formation au Conservatoire de musique de Montréal où il obtient son diplôme d’études supérieures avec le regretté Walter Joachim. Il a été directeur général au Concours de musique du Canada de 1995 à 2009. Familier de la pédagogie musicale, il a enseigné entre autres au Cégep de Drummondville et au Conservatoire de musique de Val-d’Or. Membre de plusieurs ensembles de la région de Montréal, de l’Orchestre de Trois-Rivières, de Drummondville, il a reçu une formation orchestrale avec l’Orchestre des jeunes du Québec dont il est devenu le gérant à la fin de son séjour. En 2009, il devient directeur au Conservatoire de musique de Trois-Rivières. En 2010, il est nommé au Conservatoire de musique de Québec.

Message du parrain d'honneur

C’est avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme que j’ai accepté à nouveau l’invitation de la Section Québec du Concours de musique du Canada pour être leur parrain pour l’année 2017.

J’ai un attachement tout particulier au Concours de musique du Canada, ayant été actif dans cette magnifique organisation de 1991 à 2009. Que ce soit par les nombreuses amitiés que j’y ai développées avec les membres des différentes sections du Canada ou les rencontres avec les participants et leurs familles, j’ai toujours eu un grand plaisir à vivre l’expérience du Concours de musique du Canada. Je crois profondément que le CMC est incontournable, qu’il est un passage obligé et qu’il vient parfaitement en complémentarité avec les études des jeunes dans leurs écoles de musique. J’ai eu le grand privilège de voir grandir de jeunes musiciennes et musiciens de partout au Canada et d’assister à leur épanouissement. Mes fonctions à titre de directeur du Conservatoire de musique de Québec me permettent de voir et de comprendre l’impact positif d’une participation de nos élèves à un tel concours et ce tout au long de l’année. Je les encourage vivement à y participer.

Je voudrais souligner l’excellent et combien important travail des membres du comité de la section de Québec auprès de nos jeunes musiciens et musiciennes. C’est grâce à ces amoureux de la musique et de la jeunesse que la tenue du Concours est possible année après année et ce depuis près de 58 ans. Ils ont la conviction profonde que ces jeunes ont le désir d’apprendre plus, de se surpasser et qu’ils ont l’ouverture d’esprit pour accueillir les commentaires qu’ils recevront des juges à chacune des épreuves. Ces passionnés de la musique contribuent ainsi à l’épanouissement des artistes que nous pourrons entendre sur les scènes de demain. L’année 2017 marque un changement important au niveau du fonctionnement du concours, mais cela n’altère en rien la mission du CMC et son impact sur les jeunes musiciens et musiciennes qui y participent.

À votre façon, je vous invite à vous joindre à eux afin de permettre à la Section Québec d’atteindre ses objectifs et, du même souffle, d’assurer la pérennité du Concours de musique du Canada.

Louis Dallaire, Directeur du Conservatoire de musique de Québec.